Totorro – Betty The Nun

Fin Janvier, initiée par l’école de commerce et de communication, la première « Sharing week à Rennes » se concluait au 1988 Live Club avec le concert de Betty The Nun et Totorro.

Totorro

Totorro © Droits Réservés

betty-the-nun

© Droits Réservés

Est-il encore nécessaire de présenter le 1988 qui, dans les murs du Pym’s, commence à devenir un lieu incontournable de la vie nocturne rennaise ? Il faut dire que si on fait abstraction d’être adossé à une barre de pole dance pour écouter du rock, le 1988 n’a rien à envier à un club à l’anglaise avec un grand bar, un système son tout neuf et une prog éclectique. Le public, venu nombreux, en est la preuve. Sur scène, c’est Betty the Nun qui entame la soirée. On retrouve en live le plaisir qu’on a à écouter leur premier album. De l’indie rock racé sur fond de reverb se concluant sur l’excellent Sick desire qui pourrait bien devenir l’hymne de la jeunesse rennaise. Puis c’est au tour de Totorro, LE groupe qui nous a réconcilié avec le post-rock instrumental. Sur scène, les 4 garçons sont toujours aussi puissants. La basse tabasse, les guitares grimpent (au rideau), le batteur s’éclate (dans son joli T-shirt arborant une famille de renards  !) et toujours ces mélodies qui claquent par leur rupture de ton. Un set rageur et ultra efficace qui séduit un public secouant la tête comme un seul homme. Une bonne soirée.

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux