The good, the bad and the queen

The good, the bad and the queen

© Droits Réservés

Impossible de rater cet été Damon Albarn (leader de Blur) présent partout dans les festivals pour un retour triomphant orchestré autour d’un nouvel album Everyday Robots sorti en 2014. Par contre, et Pataquès ne vous en veut pas, vous êtes sûrement passé à côté à l’époque d’un véritable bijou : The good, the bad and the queen. Cet album-concept est celui d’un groupe de rock sans nom créé par Albarn lui-même, Paul Simonon (bassiste des Clash), Simon Tong (ancien guitariste de The Verve) et de Tony Allen (batteur de Fela Kuti). Les chansons sont à écouter dans l’ordre car elles sont liées entre elles et parlent de la vie moderne à Londres. Une escapade musicale à part à redécouvrir !

Sortie en 2007.

Tags :     ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux