Terrence Malick et l’Amérique

Terrence Malik et l'Amérique

© Droits Réservés

Balade sauvage.
Palme d’or à Cannes en 2011 avec The Tree of Life et considéré par beaucoup (dont Pataquès) comme l’un des plus fascinants cinéastes du 20e siècle, Terrence Malick n’a eu de cesse,  depuis ses débuts en 73, de questionner  l’Amérique aussi bien par ses aspirations esthétiques (célébration de la nature) que thématiques (le sacré, la morale et la violence). C’est ce que tente d’analyser l’essai d’Alexandre Mathis par un décryptage perspicace de la filmographie du texan, en attendant la sortie en 2015 de Knight of cups, avec Christian Bale, Nathalie Portman et Cate Blanchett.

Terrence Malick et l’Amérique
d’Alexandre Mathis – Editions Playlist Society – 14 € – 120 pages

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux