Snuff – Chuck Palahniuk

 

snuff

 

Cassie wright, star du porno à la filmographie qu’on imagine impressionnante (Sex Toy Story, La Ruée vers Laure, Da Vinci Queute et pour les plus cinéphiles Clito de 5 à 7, Les chaudes sont rousses…) achève sa carrière par un record : le plus grand gang bang du monde, soit baiser avec 600 mecs en une nuit. Dans « l’antichambre », les hommes/numéros patientent. Le 137, acteur raté homo refoulé se gavant de viagra ; le 72, jeune puceau qui pourrait être le fils abandonné de la star et le 600, vieil hardeur déclinant. Ils patientent et sont tous venus régler « leur relation » avec leur idole qui se terminera dans le plus grand des spectacles, comme toujours chez Palahniuk…

La provocation un peu facile, Snuff apparait moins subversif que les précédents romans de Palahniuk (Fight club, Choke). Néanmoins, on retrouve avec plaisir son écriture addictive, ses anecdotes truculentes et son humour décapant qui font de ce record un vaudeville tragique où la frontière entre le trash et le gag n’a l’épaisseur que d’un poil de cul. Réjouissant.

Damnés, le nouveau roman de Palahniuk est paru aux Ed. Sonatine.

 

Points   6, 70euros

 

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux