Slow Joe & The ginger accident – Lost for love (29/09/14)

slow-joe-photo-baghir

© Baghir

Ancien toxicomane et alcoolique… Slow Joe revient de loin. Né en 1943 à Bombay, Joseph Manuel Da Rocha, dit Slow Joe, rencontre en 2007 Cédric de la Chapelle, guitariste intrépide de la scène lyonnaise devenu par le plus grand des hasards l’ange gardien de ce perdant magnifique. Le français, touché par sa voix de crooner cabossé, va former pour lui un groupe sur mesure, et le fera découvrir au public français lors d’un concert inoubliable aux Transmusicales de 2009. Avec ce second album plus riche musicalement, il prouve à tous qu’un vagabond peut devenir une star !

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux