Lola Bensky de Lily Brett

Lola_Benskyweb

Lola Bensky de Lily Brett

 

Auschwitz, rock et régime : la quête identitaire d’une jeune femme dans les années 60. 

Le roman très autobiographique de Lily Brett ra- conte, fin des années 60, l’histoire d’une jeune pi- giste de 19 ans envoyée par le magazine australien Rock Out à Londres et New-York pour interviewer des stars en devenir. Dans une langue enfantine et légère, Lola retrace ses rencontres sans protocole avec des musiciens à peine plus âgés qu’elle : un Jimi Hendrix séducteur, un Brian Jones déphasé, un Jim Morrison prétentieux, une Janis Joplin complice ou un Mick Jagger attentionné. Mais à travers ses interviews, c’est aussi son autoportrait que Lola enregistre sur son petit magnétophone en parlant autant d’elle que des bigoudis de Hendrix. On découvre une jeune fille touchante, un peu trop sage pour son époque, complexée par son poids et portant en elle la souffrance et la culpabilité de ses parents, rescapés d’Auschwitz. Entre candeur et souvenirs plus graves, Lily alias Lola nous confie sa quête identitaire chaotique. Surtout elle retranscrit avec justesse l’esprit d’une époque et l’état de grâce de toute une génération de musiciens. Ses pages les plus nostalgiques sont d’ailleurs lorsqu’elle énumère les disparitions tragiques de ceux qu’elle a rencontrés, tous morts ou presque à 27 ans. « Pourvu que je sois mort avant d’être vieux » chantaient The Who dans My Generation. Lily Brett a écrit son beau roman à 67 ans.

Lola Bensky
de Lily Brett
Editions 10 /18 310 pages – 7,50euros

page11image48448

Tags :     ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux