Les microbes

machin

Il parait qu’il a fait son stage de troisième à la NASA alors Pataquès l’a embauché. Professeur Machin vous apprend tout ou rien … surtout rien.

Vous éternuez, vous toussez et je vous vois déjà la goutte au nez, vouloir tout désinfecter pour anéantir tous ces mauvais microbes. Je vous comprends. Néanmoins, il faut différencier les mauvais des bons microbes car toutes les bactéries ne sont pas méchantes. Par exemple la bactérie, Pseudomonas syringae, capable de givrer des gouttes d’eau dans des températures positives est très pratique pour fabriquer de la neige artificielle. En plus utile, il y a surtout les 1000 milliards de bactéries dans votre corps qui sont indispensables au bon fonctionnement de votre organisme pour digérer et se protéger des infections. Et de l’utile à l’agréable, il n’y a qu’un pas que la science peut franchir aisément. La biologiste Christina Agapakis et la chimiste Sissel Tolaas, qui n’avaient rien de mieux à faire ce jour-là, ont réussi à fabriquer du fromage à partir de bactéries prélevées sur le corps humain. De quoi faire une bonne fondue en haut des pistes n’est-ce pas ?

Professeur Machin

microbes

© Mobius Infographie

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux