Les films qui aiment la batterie

whiplashAcclamé à Sundance et Deauville, Whiplash de Damien Chazelle sort le 24 décembre. Cette histoire de jeune rêvant de devenir le plus grand batteur de jazz de sa génération a donné envie à Pataquès de faire une sélection spéciale Boum-Boum-Tchack.

 

LES FILMS QUI AIMENT LA BATTERIE

 

last-days

Last days

de Gus Van Sant avec Mickael Pitt, Asia Argento, Scott Green,…

Biopic brumeux et hanté, marmonnant les derniers instants d’un Kurt Cobain fantasmé, le film de Gus Van Sant (Elephant) est un poème filmique tout à la gloire de la scène rock de Seattle. Troublant, Last Days tutoie la création divine lors d’une scène d’une beauté inouïe dans laquelle un Mickael Pitt, épuisé, simule les membres d’un groupe, en improvisant sur deux guitares, un morceau qui s’envole lorsqu’il s’acharne finalement sur la batterie.

 

 

 

frangins_malgre_eux

Frangins malgré eux

d’Adam McKay avec Will Ferrell, John C.Reilly, Richard Jenkins,…

Plaisir coupable sous forme de comédie régressive, Frangins malgré eux raconte la difficile cohabitation de demi frères, éternels adolescents de… 40 ans joués avec un plaisir communicatif par Will Ferrell et l’excellent John C .Reilly. Pas franchement légère, la comédie trouve son point d’orgue avec un Will Ferrell imitant John Bonham, le batteur de Led Zep, en essuyant ses testicules sur la batterie de son demi-frère. Régressif on vous a dit.

 

 

 

subway

Subway

de Luc Besson avec Christophe Lambert, Isabelle Adjani, Michel Galabru,…

Subway a pris un sacré coup de vieux (le cinéma de Besson aussi) mais reste le second film culte d’un réalisateur créatif à l’époque. Une œuvre générationnelle des années 80 par son esthétique underground et ses personnages marginaux ringards: Christophe Lambert en voleur romantique, Richard Borhinger et ses œillets, Anglade en Roller et un Jean Réno, lui aussi bon à l’époque, s’éclatant derrière sa batterie sur la chanson It’s only mystery d’Arthur Simms.

 

l-homme-au-bras-d-or

 

L’homme au bras d’or

d’Otto Preminger avec Franck Sinatra, Eleanor Parker, Kim Novak,…

L’homme au bras d’or raconte l’histoire de Frankie Machine (Franck Sinatra) revenant dans son quartier après une cure de désintoxication et tentant d’échapper à sa dépendance à la drogue en devenant batteur de jazz. Classique de Preminger, L’homme au bras d’or n’en est pas moins moderne dans la façon de traiter son sujet, magnifié par la BO signée Elmer Berstein qui composera ensuite celle de La grande Evasion et Les sept Mercenaires.

 

Tags :     , , ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux