LES DESAXÉS

désaxés

Publiés dans la revue AAARGH !, les récits drôles et noirs d’Hennebaut ont droit à une intégrale.

Les désaxés, ces personnes qui, un jour, sur un claquement de doigt, déraillent en disent souvent plus sur notre société que ceux qui restent dans les clous. Dans son recueil d’histoires courtes, le belge Dominique Hennebaut en croque une poignée. Que ce soit cet ado souffre douleur d’une bande de caïds qui ose se révolter et va le payer cher ou ce#e épouse modèle qui « craque » après la petite critique de trop de son mari en passant par cette grand-mère qui s’ amuse à mentir pour ne pas s’ennuyer ou ce#e mère, catholique pratiquante un peu trop portée sur les armes à feu, et à qui son fils ramène des SDF ressemblant vaguement à Jésus… tous révèlent que, les façades des bonnes moeurs peuvent se fissurer.

Dans un noir et blanc tranché, Hennebaut signe un ouvrage sombre et grinçant, un peu comme si les Idées Noires de Franquin s’ étaient noyées dans l’univers barré de Bernie d’ Albert Dupontel. L’ auteur porte toujours sur ces êtres en rupture un regard « moqueur plein de tendresse » qui fait mal mais qui fait mouche. Brillamment dialoguée, gavée de références, sa bédé est à conseiller à tous les désaxés (qui sommeillent en vous).Publiés dans la revue AAARGH !, les récits drôles et noirs d’Hennebaut ont droit à une intégrale.

Couv-les-désaxés

Les désaxés
de D. Hennebaut
AAARGH! Editions
17,50 € – 88pages

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux