Le pisse debout

Gadget amusant, ustensile hygiénique ou revendication féministe : petit tour d’horizon de l’utilité d’un pisse debout appelé aussi « guide de jet d’urine portable ».

pisse-debout

© Pissedebout.fr

Parce que c’est rigolo.
Et oui, toutes les femmes ont eu, un jour, envie de connaître la joie de dessiner leur nom dans la neige ! Avant de rigoler, Pataquès vous conseille quand même de tester l’ustensile (jetable en papier ou durable en silicone) chez vous dans votre baignoire.

Parce que c’est hygiénique.
«  M’asseoir ici  ? Jamais  !». Avec le pisse debout, finie la position du « crabe » la jupe à la main pour ne pas effleurer la cuvette répugnante. D’utilité sanitaire, le Pisse debout est une pratique courante dans des pays tels que l’Inde ou les Philippines.

Parce que c’est pratique.
« Je vais me retenir ». Combien de fois a-t-on déjà entendu ces plaintes dans la file d’attente d’un festival préférant vraisemblablement doubler le cachet d’une star plutôt que rajouter 3 cuvettes ? Avec le pisse debout, comme ces messieurs, les femmes peuvent uriner où bon leur semble. Les festivals sont prévenus.

Parce que c’est féministe.
« Elles vivent un complexe de castration, regrettent de ne pouvoir uriner debout  », écrivait Simone de Beauvoir. Avec le pisse debout, fini le complexe comme le suggère la vidéo Le Pisse debout de Camille Ducellier présentée dans le cadre du festival Bouillants #07  et donnant à voir un panel de femmes pratiquant la position debout. Ou comment réinterroger « la position aussi bien physique que politique de la femme dans l’espace urbain ».

Le pisse-debout from Camille Ducellier on Vimeo.

Tags :     ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux