Le collectif Midi à 14h lance son kaba

KABA-logo-CMJNweb

Le collectif Midi à 14h lance son kaba

Le collectif costarmoricain présente son alternative pour consommer la culture locale différemment.

Midi à 14h, c’est qui ?
C’est un collectif sur le principe des AMACCA (Association pour le Maintien des Alternatives Culturelles et de Créa- tions Artistiques) né d’une envie de consommer, d’entre- prendre et de produire autrement en culture. En fait, on s’inspire des AMAP du milieu agricole pour recréer du lien entre le consommateur culturel et l’artiste local.

Le kaba, c’est quoi ?
Un panier culturel. Un tote bag, acheté 45 euros en souscription pour acheter des oeuvres d’artistes locaux et participer à leur diffusion et à leur rayonnement.

Quelle est la différence avec le crowdfounding ?
On recrée du lien direct. Le 26 juin, on organise la Kaba Fiesta, ouverte à tous, où on remet le kaba aux souscripteurs qui peuvent rencontrer et discuter avec les artistes.

Le kaba contient quoi ?
C’est surprise (rires). Le Kaba c’est un pari un peu fou mais c’est surtout un pari sur l’avenir car il permet de produire des artistes émergents avec un contenu original. Par exemple, un jeune bédéiste va créer une bd inédite à 69 exemplaires.

Dis nous en un peu plus sur le contenu du premier Kaba …
Il y a une bédé, un livre édité par une jeune maison d’édition briochine, une série de photo, deux CDs, des places pour une rencontre avec un chorégraphe en résidence, des places pour un festival, des dessins d’un graffeur et on ajoutera un petit fanzine de présentation des artistes.

Le collectif a prévu d’autres actions ?
On va s’organiser en septembre pour animer des soirées de micro-mécénats, une autre manière alternative d’amorcer des projets.

Où ? Quand ?
Le 26 juin – Le Cessonnais – Saint-Brieuc
facebook.com/amaccarmor 

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux