La route du Rock – St Malo

anna-calvi

© Mister Pink (Flickr)

Si on considère Le festival comme un mélange de pluie et de musique indé alors l’édition 2014 est une excellente année. Retour sur les trois jours immanquables de la mi-août.

L’événement de cette année était évidemment la venue de Portishead. Seize ans après leur premier passage au festival, le trip-hop de Bristol reste intemporel et nourrit toujours ce paradoxe : même avec un set sans surprise, le trio continue d’envoûter le public avec émotion et une réelle communion. La boue du Fort Saint-Père en frissonne encore.
A part ça, Pataquès retiendra le rock fiévreux d’Anna Calvi, le set sauvage de Liars, le punk spleenesque de Protomartyr, le rock Psyché (coupe de cheveux inclus) de Temples et  notre coup de cœur, les énergiques Toy. Entre Pop Noise et Krautrock psyché, les Londoniens ont marqué les tympans et les esprits. En fin de soirée électro, Pataquès se souviendra des nappes alternatives de Moderat suivi par le set très (trop) attendu de Jamie XX. De son côté, la France a marqué des points avec l’incontournable François & the Altas Mountains, la pop mélancolique de Pégase, qui sied à merveille à un lendemain de fête somnolant et surtout Cheveu dont le « shitgazing » salvateur a secoué le cuir chevelu de la petite scène des remparts.
Une très bonne édition 2014 qui aura sali les bottes mais nettoyé suffisamment les oreilles pour nous faire patienter avant les 25 ans du festival l’année prochaine.

Tags :     , ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux