La rançon de la gloire

La rançon de la gloire

© Droits réservés

En 1977, prés du lac Léman, Eddy (Benoît Poelvoorde), fraîchement sorti de prison, est hébergé dans un taudis par son ami Osman (Roschdy Zem) qui galère à joindre les deux bouts avec sa fille de sept ans et sa femme hospitalisée. Mais, lorsque la télé annonce la mort de Charlie Chaplin, Eddy a une idée. Ils vont déterrer et kidnapper le cercueil du « cinéaste des sans logis, des émigrés et des pauvres » pour rançonner sa richissime famille.
Cinq ans après Des Hommes et des Dieux, Xavier Beauvois revient avec une comédie au pitch improbable et pourtant inspirée d’une histoire vraie. Il tire de ce fait divers sordide un film tendre, dans la lignée du cinéma social de Chaplin dont l’esprit bienveillant hante le film. Malgré un scénario parfois maladroit et l’utilisation trop systématique de la musique de Michel Legrand pour surligner l’émotion, La rançon de la gloire est un film touchant qui doit ses scènes les plus drôles à ses deux « Charlots des temps modernes », Zem en grand naïf et Poelvoorde, toujours au sommet lorsqu’il s’agit de jouer le con au grand cœur.
Un joli conte et un hommage appuyé à la magie du spectacle (Eddy s’en sort « en faisant le Clown ») et au cinéma de Chaplin.

Sortie le 7 janvier 2015.

de Xavier Beauvois, avec Benoît Poelvoorde, Roschdy Zem, Séli Gmachi, …

Tags :     ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux