Katarsis

Quel point commun y a-t-il entre un concert rock, un court-métrage, un conte et une pièce de théâtre ? … Pour Katarsis, c’est les gens !

barason

© Droits Réservés

Au théâtre, la catharsis désigne le fait de libérer ses pulsions, angoisses ou fantasmes en les vivant à travers un personnage sur scène. Un jeu auquel s’adonne régulièrement l’association Katarsis depuis 2002. « L’idée est de métisser les disciplines artistiques en y mêlant le son et l’image », nous explique Jérémie Moreau, l’un des fondateurs de l’association (avec Gildas Carrillo, graphiste), « et de trouver des idées qui vont donner envie aux gens de venir voir des spectacles d’horizons variés, pointus et/ou accessibles, sans que ceux-ci ne passent pour élitistes ».
Depuis sa création, l’association a développé plusieurs spectacles qu’elle propose aujourd’hui principalement aux acteurs culturels costarmoricains :
- Le Kabaret Katar, 3 spectacles aux contenus différents (danse, live, conte, théâtre, cirque, …) d’une durée de 10 à 15 minutes chacun, joués plusieurs fois autour d’un repas.
- Le Barason, bar populaire où l’on déguste des sons (tranches de vie, paysages sonores, morceaux de musique, …).
- Le Char à sons, chariot sonore itinérant, en collaboration avec une comédienne.
- La ville est un trou, performance visuelle et sonore autour de la lecture du texte noir du même nom, de Charles Pennequin.

L’idée, c’est de faire se rencontrer des gens qui ne se croiseraient pas autrement !

En parallèle des spectacles, Katarsis a mis en place une « micro-aide » permettant à des petits porteurs de projets de prendre, par exemple, en charge leurs repas au cours d’un résidence artistique. « C’est une façon de donner un coup de pouce, beaucoup de projets sont tués dans l’oeuf par manque de moyen ! ».
De plus, soucieuse de faire partager la « culture de chacun » à tout le monde, elle fait participer régulièrement différentes personnes par le biais de collectage sonores pour le Barason.
Le but restant toujours le même depuis sa création : faire se rencontrer les gens en éveillant leurs yeux et leurs oreilles !

Site : le barason

Prochain Barason
Dimanche 11 Janvier 2015 – salle de spectacles Horizon – Plédran (22)

Quelques extraits du barason :

Clik a boat : Création sonore – Lèto

La chance qui passe – allias- Mr Vivier : montage – Jérémie Moreau

Voix – Thomas Jérémie Moreau et Bankers anonyme / montage sonore – Jérémie Moreau / Sur une idée de Jérémie Moreau

Guitare – Thomas Lecorre / montage sonore – Lucie Hardoin / Sur une idée de Jérémie Moreau
enregistrement binaural ‡ écouter au casque

Tags :     ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux