Journal d’un vampire en pyjama – Critique

M_MALZIEU_0431-2

© Droits réservés

Fin 2013, Mathias Malzieu, chanteur de Dyonisos apprend qu’il est atteint d’une leucémie qui altère sa moelle osseuse et le condamne à cour terme s’il n’est pas greffé.
Journal d’un vampire en pyjama, est le journal intime de sa lutte contre la maladie. Malgré toute la sympathie qu’on peut avoir pour Malzieu et notre soulagement qu’il soit guéri, son sixième livre ne parvient, paradoxalement, jamais à nous émouvoir. La faute au style. Son écriture, simple et imagée, qui convenait aux univers romanticobricolés «  à la Tim Burton  » de ces précédents romans, se casse ici les dents sur la dure réalité et tombe dans tous les travers du conte enfantin à la naïveté dégoulinante (la mort se personnifie en la méchante Dame Oclès, les infirmières sont des nymphirmières, les câlins sont magiques..).
Sommes nous trop cyniques ? Peut-être. Reste le plaisir voyeuriste de lire le témoignage d’un people survivant à une leucémie et la sortie d’un album de dyonisos, « plus acoustique », prévue dans la foulée.

Journal d’un vampire en pyjama
de Mathias Malzieu
Editions Albin Michel
18,00 € – 240 pages

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux