J.M. Leligny – 25 Juillet 2011, Dunkerque

En 2011, c’est en vélo que Jean-Michel Leligny, photographe Normand, a décidé de parcourir la France suivant le méridien de Paris, une ligne imaginaire nommée 2°20 pour photographier la France d’aujourd’hui, loin des clichés et des cartes postales, s’attachant à rendre compte d’une réalité que l’on ne voit plus, la banalité qui nous entoure. Parmi ces photos montrées dans de nombreux festivals et aujourd’hui rassemblés dans le beau Livre 2°20, La France par le milieu (Editions de Juillet), Jean-Michel Leligny a choisi d’évoquer pour Pataquès sa photo intitulée Dunkerque plage.

2-20-leligny

© JM Leligny

« Horreur à Oslo : L’attentat et la fusillade de vendredi 22 juillet a fait au moins 90 morts dans la capitale norvégienne. Un homme âgé de 32 ans a été arrêté. »
- Le Monde

Dunkerque plage. 2° 20’ 41 – 51° 03’ 36 – Alt 4 m. Temps glacial. La mer est grise, sans lumière.
Je suis à la limite nord de la méridienne, un doigt de pied dans l’eau. J’ai envie de m’y enfoncer, de m’y fondre, de m’y réduire, de m’y dissoudre. La grisaille devient soudain lumineuse.
La vague vient lécher le sable encore humide de la précédente, comme le fera la suivante, puis la suivante. Mouvement sans fin. Je tourne les talons, transi par le froid et le vent. La plage borde les raffineries, ou plutôt l’inverse. Enfin je suppose.
Jean-Louis a stationné son camping-car sur le parking désert. Il vient de Provins pour passer quelques jours de vacances avec ses deux filles, Maëva et Savana. Les maîtres nageurs sont restés au chaud dans leur conteneur, à l’abri du vent qui refoule toute sa rancoeur. Demain je partirai, de l’autre côté du canal, au pied de la raffinerie.

signatures048a

 

Tags :     ,

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux