Idées reçues

 

Il paraît qu’il passe plus de temps dans les bibliothèques que sur les internets alors Pataquès l’a embauché. Pro- fesseur Machin vous apprend tout ou rien. Surtout rien. 

Voilà la rentrée est passée. Tu es désormais dans la classe des grands et il est temps pour toi d’apprendre une chose importante : tout ce qu’on t’a dit n’est pas toujours vrai.

Bien sûr, tu avais deviné que ton âge ne correspond pas au chiffre au fond du verre Duralex mais tu dois aussi savoir que tu n’attraperas pas de verrues si tu touches la peau des crapauds, tu ne resteras pas bloqué si tu louches en plein courant d’air, tu n’auras pas forcément de l’arthrite si tu fais craquer tes doigts et non, couper un ver de terre ne donnera pas deux vers de terre car, au mieux, seule la partie avec la tête survivra. Tout ceci ne sont que des croyances de cours d’école, toutes démenties scientifiquement mais toujours entretenues de génération en génération tout comme le fait, par exemple, que la grande muraille de Chine serait visible depuis l’espace alors qu’elle n’est pas plus large qu’une autoroute ou que Napoléon serait plus petit que la moyenne alors qu’il mesurait en réalité 1m69 mais paraissait petit à côté de ses généraux qui eux mesuraient tous plus d’1m80.

Conclusion : méfie-toi de ce que tu as entendu dans la cour de l’école. D’ailleurs, l’école n’a pas non plus été inventée par Charlemagne…

Professeur Machin 

 

 

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux