François Garde – Ce qu’il advint du sauvage blanc

Ce qu’il advint du sauvage blanc

© Droits réservés

En 1843, Narcisse Pelletier, jeune matelot français, est abandonné sur une plage d’Australie. Retrouvé, par hasard, 18 ans après, il a oublié son nom, sa langue et vit désormais nu parmi les aborigènes. Un jeune géographe Octave de Vallombrun va tenter de répondre à l’énigme : comment est il devenu le sauvage blanc ?
Inspiré d’une histoire vraie, le premier roman de François Garde est un roman d’aventure fait de longs voyages, de côtes hostiles, de territoires inexplorés et d’autochtones encore considérés comme sauvages.
Malin, le romancier joue de la curiosité du lecteur en entremêlant les deux parties de l’histoire de Narcisse, perdu parmi les « aborigènes » et perdu parmi les « français ».
Un beau roman qui a l’intelligence de garder un peu de mystère sur ce qu’il advint du sauvage blanc  afin de lui donner un supplément d’âme.

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux