Césars 2015 – Les pronostics de Pataquès

Le 20 février 2015 se déroulera la 40e cérémonie des César dans le célèbre théâtre du Chatelet, à Paris. Retransmise en clair et en direct sur Canal+, les César sont cette année présidée par Dany Boon et présentée par Edouard Baer. Pataquès attend de cette cérémonie qu’elle soit drôle, émouvante, rythmée et engagée.  En attendant de savoir qui succédera à la razzia de Guillaume Gallienne (5 césars en 2014 avec Guillaume et les Garçons à table), Pataquès s’est essayé au petit jeu des pronostics en donnant au passage ses préférés. 

Et les césar sont attribués à…

 

timbuktu

© Le Pacte

Meilleur film 
Les Combattants réalisé par Thomas Cailley
Eastern Boys réalisé par Robin Campillo
La Famille Bélier réalisé par Eric Lartigau
Hippocrate réalisé par Thomas Lilti
Saint Laurent réalisé par Bertrand Bonello
Sils Maria réalisé par Olivier Assayas
Timbuktu réalisé par Abderrahmane Sissako Timbuktu.

Le vote Pataquès : Cette année on ne va pas passer à côté de la polémique au sujet de la nomination du film d’Abderrahmane Sissako. Il est vrai qu’il est amusant de constater qu’un film réalisé par un français avec des acteurs français mais co-produit par un américain n’est pas considéré comme français (souvenez-vous Un long dimanche de fiançailles de Jean Pierre Jeunet) tandis qu’un film réalisé en Mauritanie par un mauritanien sur un sujet malien avec un co-producteur français est lui considéré comme français. Certains crient déjà au néo-colonialisme!!! Il n’empêche que le Timbuktu est un film fort, nécessaire et bouleversant. Tour à tour, drôle, poétique et politique Timbuktu n’est jamais didactique ni consensuel. Un film à la hauteur de son sujet. Un film profondément humain.
Le Gagnant : Timbuktu. L’académie ferait preuve d’un certain courage en récompensant le film d’Abderrahmane Sissako.

 

Saint Laurent4

Saint Laurent © 2014 MANDARIN CINEMA – EUROPACORP – ORANGE STUDIO – ARTE FRANCE CINEMA – SCOPE PICTURES / CAROLE BETHUEL

Meilleur Réalisateur
Céline Sciamma pour Bande de Filles
Thomas Cailley pour Les Combattants
Robin Campillo pour Eastern Boys
Thomas Lilti pour Hippocrate
Bertrand Bonello pour Saint Laurent
Olivier Assayas pour Sils Maria
Abderrahmane Sissako pour Timbuktu

Le vote Pataquès : Bertrand Bonello. Même si on aurait préféré qu’il le gagne avec L’Apollonide, Souvenirs de la maison close.
Le gagnant : Bertrand Bonello. Parce que Bonello fait du cinéma d’auteur ambitieux et moderne.
L’outsider : Céline Sciamma. Même si Bande de Filles n’atteint pas la perfection de ses précédents films La naissance des Pieuvres et Tomboy.

 

© Carole Bethuel

Sils Maria © Carole Bethuel

Meilleure Actrice
Juliette Binoche dans Sils Maria
Marion Cotillard dans Deux Jours, Une Nuit
Catherine Deneuve dans Dans La Cour
Emilie Dequenne dans Pas Son Genre
Adèle Haenel dans Les Combattants
Sandrine Kiberlain dans Elle L’adore
Karin Viard dans La Famille Bélier

Le vote Pataquès : Marion Cotillard. On ne pensait pas un jour voter pour Marion Cotillard et pourtant, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Avec Deux jours, une nuit les frères Dardenne nous ont réconciliés avec l’actrice qui est tout simplement bouleversante ouvrière dépressive et combative.
La gagnante : Juliette Binoche. Pour certains, ce césar serait jouer la « carte César » pour celle qui fut déjà nommée huit fois et César de la meilleure actrice en 1994 avec Trois couleur – Bleu de Kieślowski mais il faut bien avouer que sa prestation dans le film d’Assayas est éblouissante.
L’outsider : Adèle Haenel. Parce qu’elle est la meilleure représente de cette nouvelle génération.

 

Saint Laurent

© 2014 MANDARIN CINEMA – EUROPACORP – ORANGE STUDIO – ARTE FRANCE CINEMA – SCOPE PICTURES / CAROLE BETHUEL

Meilleur Acteur
Niels Arestrup dans Diplomatie
Guillaume Canet dans La Prochaine Fois Je Viserai Le Coeur
François Damiens dans La Famille Bélier
Romain Duris dans Une Nouvelle Amie
Vincent Lacoste dans Hippocrate
Pierre Niney dans Yves Saint Laurent
Gaspard Ulliel dans Saint Laurent

Le vote de Pataquès : Gaspard Ulliel. Même si pataquès n’est pas un grand fan de l’ambassadeur de Bleu de Chanel, sa prestation en Saint Laurent est bluffante.
Le gagnant : Gaspard Ulliel.

 

party girl

Party Girl © Pyramide Distribution

Meilleur Premier Film
Les Combattants réalisé par Thomas Cailley
Elle l’adore réalisé par Jeanne Herry
Fidelio, l’odyssée d’Alice réalisé par Lucie Borleteau
Party Girl réalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger, Samuel Theis
Qu’Allah Bénisse La France réalisé par Abd Al Malik

Le vote de Pataquès : Party Girl. Docu-fiction intriguant dans sa démarche, fascinant par sa mise en scène et boulversant par son actrice principale dans son propre rôle.
Le gagnant : Party Girl.
L’outsider : Les Combattants. Si le césar du meilleur film lui échappe, le film de Thomas Cailley devrait logiquement remporter celui de meilleur premier film.

 

hippocrate

Hippocrate © Le Pacte

Meilleur Acteur dans un second rôle
Eric Elmosnino dans La Famille Bélier
Guillaume Gallienne dans Yves Saint Laurent
Louis Garrel dans Saint Laurent
Reda Kateb dans Hippocrate
Jérémie Renier dans Saint Laurent

Le vote Pataquès : Reda Kateb. Gitan dans Un prophète, terroriste torturé dans Zero Dark Thirty, Medecin urgentiste dans Hippocrate, Reda Kateb sait tous jouer et s’impose déjà comme le meilleur acteur de sa génération.
Le gagnant : Reda Kateb.
L’outsider : Eric Elmosnino.

 

sils maria 2

Sils Maria © Carole Bethuel

Meilleure Actrice dans Un Second Rôle
Marianne Denicourt dans Hippocrate
Claude Gensac dans Lulu Femme Nue
Izïa Higelin dans Samba
Charlotte Le Bon dans Yves Saint Laurent
Kristen Stewart dans Sils Maria

Le vote Pataquès : Kristen Stewart. Sous l’oeil bienveillant d’Assayas, l’actrice a fait tomber tous nos préjugés post-Twilight et mérite amplement sa nomination au César.
La gagnante : Claude Gensac.

zum Download bitte auf das Bild klicken !

Bande de filles © Pyramide Distribution

Meilleur Espoir Féminin
Lou De Laâge dans Respire
Louane Emera dans La Famille Bélier
Joséphine Japy dans Respire
Ariane Labed dans Fidelio, l’odyssée d’Alice
Karidja Touré dans Bande de Filles

Le vote Pataquès : Karidja Touré. Pour récompenser la direction d’actrice de Céline Sciamma.
La gagnante : Louane Emera. Pour récompenser une comédie populaire qui a fait 6 millions d’entrées.

 

© haut et court

Les Combattants © haut et court

Meilleur Espoir Masculin
Kévin Azaïs dans Les Combattants
Ahmed Dramé dans Les Héritiers
Kirill Emelyanov dans Eastern Boys
Pierre Rochefort dans Un Beau Dimanche
Marc Zinga dans Qu’AllahBénisse La France

Le vote de Pataquès : Kevin Azaïs. Il est le frère de Vincent Rottiers et sa prestation à la fois physique et pleine de sensibilité l’inscrit d’embué dans la liste des acteurs à suivre.
Le gagnant : Kevin Azaïs.
L’outsider : Pierre Rochefort. Parce que sa mère est Nicole Garcia. Parce que son père est Jean Rochefort.

 

Saint Laurent 2

Saint Laurent © 2014 MANDARIN CINEMA – EUROPACORP

Meilleurs Costumes
Pierre-Yves Gayraud pour La Belle Et La Bête
Carine Sarfati pour La French
Anaïs Romand pour Saint Laurent
Pascaline Chavanne pour Une Nouvelle Amie
Madeline Fontaine pour Yves Saint Laurent

Le vote de Pataquès : Anaïs Romand.
Le gagnant : Anaïs Romand. Saint Laurent de Bonnello devrait logiquement gagner la bataille « couture » contre le Yves Saint Laurent de Jalil Lespert n’en déplaise à Pierre Bergé.

La belle et la bête

La belle et la bête © 2014 ESKWAD – PATHÉ PRODUCTION – TF1 FILMS PRODUCTION ACHTE / NEUNTE / ZWÖLFTE / ACHTZEHNTE BABELSBERG FILM GMBH – 120 FILMS

Meilleurs Décors
Thierry Flamand pour La Belle Et La Bête
Jean-Philippe Moreaux pour La French
Katia Wyszkop pour Saint Laurent
Sebastian Birchler pour Timbuktu
Aline Bonetto pour Yves Saint Laurent

Le vote Pataquès : Katia Wyszkop pour Saint Laurent.
Le gagnant : : Katia Wyszkop pour Saint Laurent.

 

minuscule

Minuscule © Le Pacte

Meilleur Film D’animation
Pour Le Long Métrage
Le Chant de La Mer réalisé par Tomm Moore
Jack et La Mécanique du Coeur réalisé par Mathias Malzieu, Stéphane Berla
Minuscule -La Vallée Des Fourmis Perdues réalisé par Thomas Szabo, Hélène Giraud

Le vote de Pataquès : N’ayant vu aucun des nommés, pataquès ne se prononce pas.
Le gagnant : Minuscule – La vallée des Fourmis Perdues.
L’oublié : Asterix – Le domaine des Dieux. Ambitieux, le film d’Astier méritait au moins une nomination.
Pour Le Court Métrage
Bang Bang ! réalisé par Julien Bisaro
La Bûche De Noël réalisé par Vincent Patar, Stéphane Aubier
La Petite Casserole d’Anatole réalisé par Eric Montchaud
Les Petits Cailloux réalisé par Chloé Mazlo

Le vote de Pataquès : N’ayant vu aucun des nommés, pataquès ne se prononce pas.

 

caricaturiste

Caricaturistes – Fantassins de la démocratie © Europacorp distribution

Meilleur Film Documentaire
Caricaturistes -Fantassins de la démocratie réalisé par Stéphanie Valloatto
Les Chèvres De Ma Mère réalisé par Sophie Audier
La Cour De Babel réalisé par Julie Bertuccelli
National Gallery réalisé par Frederick Wiseman
Le Sel de la Terre réalisé par Wim Wenders, Juliano Ribeiro Salgado

Le vote de Pataquès et le gagnant : Caricaturistes – Fantassins de la démocratie. Malgré la belle réputation de Le sel de la Terre de Wim Wenders, l’académie des César ne devrait pas passer à côté du symbole que représente le film de Stéphanie Valloatto.

 

Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent © Thibault Grabherr et Anouchka de Williencourt / SND

 

Meilleure Musique Originale
Jean-Baptiste de Laubier pour Bande de Filles
Béatrice Thiriet pour Bird People
Lionel Flairs, Benoît Rault, Philippe Deshaies pour Les Combattants
Amine Bouhafa pour Timbuktu
Ibrahim Maalouf pour Yves Saint Laurent

Le vote Pataquès : Jean-Baptiste de Laubier. L’ambiance urbaine du film de Céline Sciamma doit beaucoup à la musique de Laubier alias Para One qui ponctue ici et là le parcours des héroïnes de son electro envoutante et un peu éclipsé par Rihanna et son tube Diamonds dans la plus belle scène du film.
Le gagnant : Ibrahim Maalouf pour Yves Saint Laurent.

Meilleur Film de Court Métrage
Aissa réalisé par Clément Tréhin-Lalanne
La Femme de Rio réalisé par Emma Luchini, Nicolas Rey
Inupuluk réalisé par Sébastien Betbeder
Les Jours d’avant réalisé par Karim Moussaoui
Où je mets ma pudeur réalisé par Sébastien Bailly
La Virée à  Paname réalisé par Carine May, Hakim Zouhani
Le vote de Pataquès : N’ayant vu aucun des nommés, Pataquès vote pour Inupuluk de Sebastien Betbeder parce qu’on avait adoré son premier long métrage 3 automnes, 2 hivers et aussi parce que Inupuluk sortira en salle le 25 Février 2015 sous forme de dytique avec sa suite Le film que nous tournerons au Groenland et que nous avions déjà envie de voir avant de connaitre les nominations des César.
Meilleur Scénario Original
Thomas Cailley, Claude Le Pape pour Les Combattants
Victoria Bedos, Stanislas Carré De Malberg, Eric Lartigau, Thomas Bidegain pour La Famille Bélier
Thomas Lilti, Baya Kasmi, Julien Lilti, Pierre Chosson pour Hippocrate
Olivier Assayas pour Sils Maria
Abderrahmane Sissako, Kessen Tall pour Timbuktu

Le vote de Pataquès : Thomas Cailley, Claude Le Pape pour Les Combattants. Pour récompenser un scénario original et «couillu».
Le gagnant : Thomas Cailley, Claude Le Pape pour Les Combattants.

SCRATCH

La prochaine fois je viserais le coeur © mars distribution

Meilleure Photo
Christophe Beaucarne pour La Belle et la Bête
Josée Deshaies pour Saint Laurent
Yorick Le Saux pour Sils Maria
Sofian El Fani pour Timbuktu
Thomas Hardmeier pour Yves Saint Laurent

Le vote de Pataquès : Sofian El Fani pour Timbuktu. Rien que pour la scène du duel sur les rives du fleuve Sofian El Fani mérite un César.
Le gagnant : Josée Deshaies pour Saint Laurent. Parce que l’ambiance très Soul du film de Bonello est magnifiquement mise en lumière par Josée Deshaies.

la chambre bleue

La chambre bleue © Alfama Films (ex-Alma Films)

Meilleure Adaptation
Mathieu Amalric, Stéphanie Cléau pour La Chambre Bleue
Cyril Gely, Volker Schlöndorff pour Diplomatie
Sólveig Anspach, Jean-Luc Gaget pour Lulu Femme Nue
Lucas Belvaux pour Pas Son Genre
Cédric Anger pour La Prochaine Fois Je Viserai Le Coeur

Le vote Pataquès : Cedric Anger pour La prochaine fois je viserai le coeur. Inspiré par l’affaire Alain Lamare et adapté du roman Un assassin au-dessus de tout soupçon, le thriller de Cedric Anger est captivant de bout en bout et mérite une petite récompense.
Le gagnant : Mathieu Amalric pour la chambre bleue. Parce que Mathieu Amlaric est un chouchou des César.

Hippocrate2

Hippocrate © Le Pacte

Meilleur Montage
Lilian Corbeille pour Les Combattants
Christel Dewynter pour Hippocrate
Frédéric Baillehaiche pour Party Girl
Fabrice Rouaud pour Saint Laurent
Nadia Ben Rachid pour Timbuktu

Le vote de Pataquès : Christel Dewynter pour Hippocrate. L’efficacité du film de Thomas Lilty doit beaucoup au montage de Christel Dewynter. Hippocrate qui reste pour Pataquès LA comédie sociale de l’année ne doit en aucun cas repartir bredouille de la cérémonie.
Le gagnant : Christel Dewynter pour Hippocrate.

 

bird people

Bird People © Carole Bethuel

Meilleur Son
Pierre André, Daniel Sobrino pour Bande de Filles
Jean-Jacques Ferran, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce pour Bird People
Jean-Luc Audy, Guillaume Bouchateau, Niels Barletta pour Les Combattants
Nicolas Cantin, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce pour Saint Laurent
Philippe Welsh, Roman Dymny, Thierry Delor pour Timbuktu

Le vote de Pataquès : Jean-Jacques Ferran, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce pour Bird People. Jamais Anaïs demoustier faisant cui-cui n’aura sonné aussi juste.
Le gagnant : Jean-Jacques Ferran, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce pour Bird People. Ce césar devrait être le prix de consolation pour l’équipe de Pascale Ferran qui avait raflé cinq césars en 2007 avec L’amant de Lady Chatterley.

 

mommy

Mommy © Shayne Laverdiere

Meilleur Film Étranger
12 Years A Slave réalisé par Steve Moquent
Boyhood réalisé par Richard Linklater
Deux Jours, Une Nuit réalisé par Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne
Ida réalisé par Pawel Pawlikowski
Mommy réalisé par Xavier Dolan
The Grand Budapest Hotel réalisé par Wes Anderson
Winter Sleep réalisé par Nuri Bilge Ceylan

Le vote de Pataquès : Deux jours, une nuit. de Jean Pierre et Luc Dardenne. SUBLIME.
Le gagnant : Mommy de Xavier Dolan. Boudé par les oscars, Xavier Dolan devrait faire la nique aux américains en remportant ce césar.
L’outsider : Ida de Pawel Pawlikowski. Peut être que l’académie des Césars ne souhaitera pas récompenser un film très médiatisé et préférera le film polonais qui fut un joli succès critique et public en France.
L’oublié :
Her de Spike Jonze qu’on aurait bien vu à la place de 12 years a slave.

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux