Capharnaum – Récit Inachevé de Lewis Trondheim – Critique

 

Capharnaüm

© Droits Réservés

 

Les superhéros à la sauce Trondheim.

A l’instar de Gotham City, la ville de Capharnaüm a droit, elle aussi, à son justicier masqué, Willard Watte dont les aventures, publiées sous forme de BD, sont suivies par ses admirateurs dont le maladroit Martin Mollin, jeune libraire à la vie ordinaire. Mais lorsque son patron se fait kidnapper sous ses yeux, Martin se  retrouve, malgré lui, plongé au coeur d’une des enquêtes de son héros préféré et pourrait bien devoir faire équipe avec lui…
Après l’heroic fantaisy et sa série Ralph Azham, Lewis Trondheim s’amuse ici des codes de super héros dans un récit caustique et rocambolesque. Au programme : infâme méchant,  situations absurdes et répliques cinglantes qui font de ce Capharnaüm une aventure plaisante, dont la fin ouverte peut apparaître frustrante tant on aimerait que le feuilleton continue. Lewis, si tu nous entends…

Capharnaüm

© Droits Réservés

Capharnaüm – Récit inachevé
de Lewis Trondheim – L’Association 25 € – 280 pages

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux