Brüno – Lorna, heaven is here

lorna

© Droits réservés

Lorna c’est du plaisir coupable montrant les conséquences planétaires, rien que ça, de la disparition mystérieuse de l’inventeur du Priaps, le premier développeur Pénien efficace. Avec une mise en scène rythmé et un dessin très pulp, Brüno gave son récit de références au séries Z avec expériences scientifiques foireuses, mégavirus, monstres gluants, militaires abrutis, fausses Pub, humour potache, femmes aux gros seins et fin du monde sur fond de ghetto blaster. Assumant son mauvais goût, Lorna est un hommage réjouissant au cinéma Bis d’Ed Wood, Cronenberg et consorts… et le regretté Cinéma de quartier de Jean Pierre Dionnet.

Brüno – éditions Treize Etrange (2012) 16, 50 €

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux