Bodybuilder

bodybuilder

© Droits réservés

de Rochdy Zem, avec Vincent Rottiers, Yolin François Gauvin, Marina Foïs, …

A Lyon, Antoine (Vincent Rottier, excellent), 22 ans, s’est mis à dos une bande de petites frappes à qui il doit de l’argent. Fatigués de ses trafics, sa mère et son grand frère décident de l’envoyer chez son père, Vincent qu’il n’a pas revu depuis plusieurs années. Antoine découvre alors que Vincent (Yolin François Gauvin, surprenant) est bodybuilder et complètement investi par sa passion (4h d’entrainement quotidien, 8 repas hyper-protéiné par jour, 240 œufs par semaine…) Les retrouvailles entre le père et le fils, que tout oppose, sont difficiles et tendues.
Trois ans après Omar m’a tuer, Rochdy Zem revient à la réalisation avec un sujet surprenant et casse gueule tant le culturisme peut paraitre un peu ridicule (Comment ne pas sourire, comme le fils, devant un quinqua en string prenant des poses musclées en écoutant Eye of the Tigger?). Plus sensible que réellement baraqué, le troisième film de Rochdy Zem, s’inscrit dans la veine sociale/comédie sans prétention façon Ken Loach (on pense beaucoup à Looking For Eric) mais offre de jolies scènes autour d’une relation Père/Fils touchante.

Sortie le 1er oct.

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux