Black Boys On Moped – Go go go

 

Une guitare qui fuzz, une batterie qui tabasse, trois litres de sueur et un peu de cambouis : bienvenue chez Black Boys On Moped.

bbom-photo

© Nina

« On s’est rencontré sur Meetic » plaisante, d’emblée David, le chanteur/guitariste, « Le coup de foudre direct » surenchérit JC le batteur. Autant dire que Les Black Boys sont des petits malins. Si on n’en saura pas beaucoup plus sur les circonstances de leur rencontre, une chose est sûre : ces deux lascars se sont bien trouvés, soudés par la même envie : faire du bon rock garage. Un rock teinté de grunge et de blues qu’on se doute influencé par les Black Keys de la belle époque mais le duo reconnait aussi piocher ses goûts musicaux aux quatre coins du globe : de l’Australie de Violent Soho à la Belgique des Black Box on Revelation en passant par l’incontournable scène rennaise.

Leur nom, les Black Boys on Moped l’ont choisi sur le titre d’une ballade de Sinead O’Connor alors que la chanteuse irlandaise est «  loin d’être une de leur influence  ». «  En fait, ça sonnait bien. On aimait le côté gang de mobylette » s’amuse JC. Un gang à deux têtes qui revient de tournée et qui prouve, avec des concerts toujours intenses mais jamais bourrins que le nombre ne fait pas forcément la force quand il s’agit de scène rock. « A deux, tu ne peux pas tricher» explique le batteur aux allures de chien fou quand il tape sur ses fûts tandis que David, qui écrit tous les textes, conclue par « c’est sur scène que nous sommes le plus à l’aise pour tout donner ».
Cela s’entend très bien.

couv-black-on-moped

© Droits réservés

Leur second EP,
dispo en cassette,
sortira en vinyle en septembre.
 
 
 
 
 
En concert :
Festival En Résonance le 27 Juin à Saint-Brice en Coglès.
 
 
 
 
 

Tags :    

Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux