IMPREGNATION – Un spectacle choc (pétrolier)

Imprégnationweb

IMPREGNATION – Un spectacle choc (pétrolier)

 

Mêlant danses, vidéos et machineries, Imprégnation nous parle des guerres pour le pétrole et prouve une nouvelle fois le goût du risque des tombées de la nuit.

Morgan Davalan, danseuse et metteuse en scène, casque sur la tête, répète inlassablement des extraits de journaux télévisés qui lui parviennent aléatoirement. Elle fait de son corps leur haut parleur. Les JT évoquent l’Irak, l’Iran, des guerres, des morts et du pétrole. Le temps s’étire. La patience du pu- blic est mise à mal. Un deuxième personnage la manipule mais la performeuse ne lâche rien. Continue sa litanie. Puis, parmi le chaos, une voix. Familière. Celle de Georges Bush répétant « do not destroy oil wheels ». C’est désormais lui qui rythmera la danse imprégnée de gestes militaires et religieux…

Notre soif d’or noir et de plastique

A la fois performance et spectacle, Imprégnation est né d’un constat : « Je ne connais le moyen orient qu’à travers les médias » explique Morgan. « Enfant de la télé imprégnée » par les images des guerres du golfe, elle s’est interrogée : « Comment est-il possible que tous ces conflits se soient perpétrés depuis 40 ans alors que nous en avons été témoins jour après jour ? ». Là où « la redondance de l’information a banalisé l’horreur », Morgan a souhaité faire prendre conscience par le corps et la question du pétrole a vite envahit sa création. Au propre comme au figuré. Avec Christophe Bricheteau, son compagnon de jeu, elle nous entraine dans le témoignage chorégraphique de « notre soif d’or noir » en se laissant bran- cher à un baril de pétrole, tandis que lui énumère les objets plastiques de son quotidien. « J’ai envisagé Imprégnation comme un zoom » développe Morgan, « Partir du global pour arriver au local. Des conflits du moyen orient jusqu’à nos assiettes » et pour cela, le duo se permet tout, même jusqu’à offrir des huîtres au public pendant que Morgan danse sur Oxygène de Jean Michel Jarre !
Plus tard, elle laissera Christophe recouvrir son corps dénudé d’un liquide noir. Souillée comme une plage bretonne après marée noire, Morgan danse, seule, U dans le pétrole comme on nage dans un monde B 100% polyester… L’ambiance n’est décidément pas b à la fête. u Proposition radicale (« assumée »), percutante sur le fond, déstabilisante dans la forme : Imprégnation ( ne laissera personne indifférent. Donc à voir. Forcément.

Où ? Quand ?
Les 16 et 17 juillet – Apigné


Articles en lien

Archives

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux